Bilan annuel 2019

Une nouvelle année de lecture se termine et une autre commence sur le blog … Quel bilan tirer de 2019 ? Cela a assurément été une excellente année. Je déplore toujours aussi peu de régularité – je ne serai définitivement jamais quelqu’un d’organisé et rigoureux !- mais de bonnes statistiques de fréquentations et des visiteurs fidèles et réguliers. Merci à eux, à vous peut-être qui lisez ces lignes. Partager mes lectures est toujours aussi plaisant et j’entame cette nouvelle année avec joie. 

Cette année, j’ai donc lu un total de 86 livres (soit le double de 2018), soit 32.306 pages (à nouveau le double de mes lectures 2018 !). Sur une note maximum de 4 et minimale de 1, ma moyenne se situe à 2,6, ce qui fait de 2019 une année somme toute qualitative.

De très bonnes lectures ont jalonnées l’année, quelques petits coups de cœur également mais pas un aussi énorme qu’avait été celui que j’avais eu pour Appelle-moi par ton nom d’André Aciman en 2018. La liste des mes livres de chevet n’est donc pas chamboulée cette année ;-). Je compte également une lecture révoltante, j’ai nommé le tome 1 des Ombres de la nuit de Kresley Cole qui ne semble pas connaître des mots tels que « consentement » et « viol ».

Mais creusons un peu tout cela …


LUS EN 2019


LE FLOP 5 :

Une lecture révoltante donc, et quelques déceptions – :

Transcription de Kate Atkinson : Un SP NetGalley que je me faisais une joie de recevoir en début d’année, une autrice que je révère … Et pourtant, bah non. C’était, à mon sens, raté : manque de rythme, d’enjeux aussi. La lecture était intéressante sur de nombreux points (la production radio dans l’après-guerre, le recrutement d’espions et d’espionnes inexpérimentés.es car les services secrets n’existaient pas ou peu) mais au final, en fermant la dernière page, c’est l’ennui qui reste. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

Maïa (#1 Les sept sœurs) de Lucinda Riley : Saga chouchoute de la blogosphère, j’ai cru m’être trompée de livre en commençant ce roman. Je l’ai trouvé mal écrit, cliché au possible – mais pas les bons clichés un peu réconfortant, non, plutôt le cliché tout à fait improbable. Je tenterai sûrement un autre titre de l’autrice – un one-shot – mais cette saga, clairement pas. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

L’automne des magiciens (#1), d’Hélène P. Mérelle : Ça n’a pas fonctionné entre cette fantasy et moi, tout simplement. Je peux apprécier un roman de fantasy simple qui va à l’essentiel sans trop d’arrière-plan (un Calame de Paul Béorn par exemple) mais là c’était trop. Peu ou pas de descriptions, une action qui commence trop vite, un personnage principal aux réactions étranges. J’ai abandonné aux deux-tiers.

L’affaire Nobel d’Olivier Truc : Je n’ai pas du tout apprécié cet essai (et je ne suis pas la seule visiblement) dont je n’ai pas saisi la finalité : parce qu’on y parle finalement pas trop de cette fameuse affaire Nobel mais plus d’un pays, la Suède, qui se place comme un idéal mais a aussi ses défauts (ah bon ?). Si je le mets dans ce flop 5, c’est surtout à cause de cette couverture qui sous couvert d’un gros dièse rose sensé nous évoquer le mouvement #METOO, a décidé de surfer commercialement sur cette vague pour se vendre alors que le contenu n’a rien ou peu à voir.

Les ombres de la nuit #1, de Kresley Cole : Allez, mon petit chouchou de l’année pour finir. Prenez une jeune femme perdue dans une ville qu’elle ne connaît pas et un homme qui décide de la séquestrer dans sa chambre d’hôtel à elle, la force à prendre une douche ensemble, à le toucher. Elle lui dit, non je ne veux pas, je n’en ai pas envie, mais il s’en fout : vous appelez cela du viol, non ? Moi oui, mais visiblement pas l’autrice, qui n’est pas prête à me revoir feuilleter un jour un de ses bouquins. Cette lecture m’a donné envie de vomir. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

 


LE TOP 5  :

Comme je le disais, pas d’immense coup de cœur en 2019, mais une lecture plus marquante que les autres tout de même, et de belles découvertes.

L’empreinte, d’Alexandria Marzano-Lesnevich : C’est donc ma fameuse lecture marquante de l’année 2019. Un livre hybride, entre fiction, essai et autobiographie sur l’idée de justice en général, et la manière dont celle-ci s’applique pour le meilleur comme pour le pire. J’encourage vraiment quiconque à le lire. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

L’enfant de poussière (#1 Cycle de Syffe), de Patrick K. Dewdney : Mon coup cœur fantasy de l’année. C’est incroyable de voir, au fur et à mesure des pages, cet univers se déployer sous nos yeux et sous les yeux d’un personnage principal qui passe de l’enfance à l’adolescence, mais nous raconte son histoire d’un point de vue adulte et donc forcément désenchanté. L’écriture de Patrick K. Dewdney est hyper descriptive, le rythme des aventures de Syffe est lent mais jamais ennuyant et se pose franchement comme un incontournable SFFF des dernières années. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

L’hôtel du lac des ombres, de Daniella Tully : Alors ce titre, c’est typiquement le genre que je n’avais pas vu venir. Je l’ai eu en SP sur NetGalley et j’avoue l’avoir laissé traîner quelques temps avant de m’y coller. Et … oh ! C’est une de mes plus belles lectures de l’année, un récit sur deux temporalités (la seconde guerre mondiale/de nos jours), une histoire d’amour absolument déchirante, d’une beauté rare. J’ai même pleuré à chaudes larmes en lisant le derniers tiers tellement j’étais toute retournée par ce roman. C’est pour cela que j’aime tant les SP d’ailleurs, car je pense que je serai belle et bien passée à côté de ce titre autrement ! >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

Dans la chambre noire, de Susan Faludi : Et encore un SP, ce qui appuie un peu plus ce que je disais au-dessus, même si celui-ci m’aurait probablement déjà plus attiré en temps normal. L’autrice reçoit un jour un e-mail de son père, avec lequel elle n’a plus de contact depuis des années. Ce père misogyne et souvent violent a changé de sexe et désire revoir sa fille, qui à travers ce livre, nous fait le portrait de ce personnage bien plus complexe qu’il n’y paraît. Le récit est particulièrement émouvant, m’a personnellement beaucoup fait réfléchir et m’a aussi énormément informé sur la Hongrie et son histoire. C’est un pays pas si éloigné du mien (la France) mais que je méconnais totalement, comme d’ailleurs la plupart des pays de l’Est. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

Funérailles célestes, de Xinran : L’autrice et journaliste chinoise nous raconte l’histoire d’une femme qu’elle a rencontré seulement deux fois si je me souviens bien. Une chinoise, pourtant vêtue à la tibétaine et le visage buriné par le froid et la vie en extérieur. Et quelle histoire. Ce qui est absolument fou, c’est qu’elle soit vraie. Il y a des destins, comme celui-là, qui sont incroyables. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<

La_Tempete_des_echos_La_Passe_Miroir_tome_4-2

Une mention spéciale, enfin … au tome 4 de La passe-miroir de Christelle Dabos : La tempête des échos. Une saga qui se clôt en apothéose et que je n’aurais sûrement jamais lue sans la blogosphère. >>LIEN VERS LA CHRONIQUE<<


Et les résolutions dans tout cela ? Hum …

  • Je souhaiterais garder ce rythme de lecture qui a été très naturel cette année (à aucun moment je n’ai eu la sensation de me forcer en quoique ce soit). Il faut dire que depuis septembre 2018, j’ai complètement changé de travail (fin d’études oblige) et ai grossièrement des horaires de bureau contre auparavant une amplitude possible qui courait de 6h à 2h du matin et changeait chaque jour, en travaillant six journées de suite. Ce rythme tournant autour des 100 romans par an est celui que j’avais avant de me mettre à travailler (donc depuis 2012 !) et c’est agréable d’enfin le retrouver.
  • Faire un graphique en camembert pour les lectures par genre pour le bilan 2020 ; c’est un visuel toujours très parlant. Il faudrait que je puisse noter les genres au fur et à mesure de mes lectures.
  • Le roman des Goscinny de Catel (que je vous conseille vivement !) m’a fait me rendre compte d’à quel point j’avais délaissé la bande-dessinée. En 2020, j’aimerais m’y remettre et inclure tout ça dans le blog. Ça risque d’accélérer un peu le rythme de publication mais cela me paraît jouable désormais, grâce à ce nouveau rythme de vie …
  • … Et de cette résolution découle l’envie de découvrir le manga et les comics. Je crois n’avoir lu qu’un ou deux manga dans toute ma vie de lectrice, et pas beaucoup plus de comics. Si vous avez des suggestions de titres qui vous paraissent bien pour commencer, je suis toute ouïe !

pexels-photo-38196

ET VOUS, QUEL BILAN TIREZ-VOUS DE CETTE ANNÉE LIVRESQUE 2019 ?

27 réflexions sur “Bilan annuel 2019

  1. Babitty Lapina dit :

    Très beau bilan et c’est une super idée de te mettre aux comics et mangas ! Pour les mangas il y a énormément de titres que je pourrais te conseiller, mais je te recommande surtout le Blog de l’apprentit Okatu spécialisé dans le genre :3 C’est vraiment l’idéal si tu veux te lancer dedans !

    Aimé par 1 personne

  2. tampopo24 dit :

    Très beau bilan, c’est sûr que les heures de bureau ça aide à pouvoir enfin avoir un bon rythme de lecture !
    Je suis ravie de ton coups de coeur pour le Cycle de Syffe que je partage malgré les lenteurs effectivement et il me tarde vraiment de mettre la main sur ce dernier tome de la Passe-Miroir à force d’en entendre tant de bien ><
    Si tu veux des recommandations de mangas, n'hésite pas à passer sur mon blog où à me demander selon ce que tu cherches, c'est un genre que je connais assez bien sans me vanter ^^
    Je te souhaite une aussi belle année 2020 et de tenir toutes tes résolutions 😀

    Aimé par 1 personne

  3. lianne80 dit :

    Beau bilan ! Et très varié ^^

    Je ne lis quasiment plus de romance paranormale pour cette raison, même si il y a des séries plus respectueuses que d’autres (mais flemme de fouiller et de tomber trop souvent sur ce genre de choses)
    .
    Mais je trouve un peu dommage quand les gens utilisent le terme bit-lit pour ce genre de chose parce que ça englobe aussi l’urban fantasy dedans qui est en général bien mieux et n’a pas ce genre de problèmes récurrent à la romance. C’est comme condamner le frangin du coupable alors qu’il a juste pour faute d’avoir le même nom xD

    Aimé par 1 personne

    • MahaultMots dit :

      Je suis tout à fait d’accord avec toi, même si j’ai parfois des difficultés à faire la distinction entre bit-lit et romance paranormale.
      Après, quand je vois des séries comme Mercy Thompson qui traite si bien certaines thématiques très difficiles, je me dis qu’heureusement il ne s’agit heureusement que d’une minorité.
      Merci pour ton passage Lianne 🙂

      J'aime

      • Lianne - De Livre En Livres dit :

        La différence si on ne regarde que la VF n’est pas évidente à trouver, justement parce que les éditeurs utilisent le même terme pour les deux.
        J’avoue que vu que j’utilise goodreads ça permet de mieux voir sur quoi on se dirige, en regardant les genres. Si c’est Urban fantasy on est bon, par contre si ça parle de paranormal romance je passe mon chemin. Une autre façon de savoir est de regarder si les tomes suivent les même personnages ou pas, en général en romance paranormale on change de couple à chaque tome (sauf quelques rares exceptions)

        Les Mercy thompson sont totalement dans la liste de meilleurs en urban fantasy, je suis d’accord ^^

        Aimé par 1 personne

  4. Adlyn dit :

    Waouh, quel rythme de lecture, je suis impressionnée ! Dommage que les coups de cœur n’aient pas été au rendez-vous cette année mais tu as eu de belles lectures quand même, c’est le principal (mes coups de cœur sont rares également, après tout^^).
    Bon courage pour tes résolutions 2020, j’espère qu’elles te réserveront d’aussi belles lectures (au moins) ! Et pour le graphique, j’ai décidé de me lancer dans un tableur excel cette année pour recenser toutes mes lectures (ce que je faisais en word jusque là) au fur et à mesure et je pense que c’est une bonne façon de faciliter le bilan annuel à terme 🙂

    Aimé par 1 personne

    • MahaultMots dit :

      Merci 🙂
      En effet j’y ai aussi pensé, j’ai déjà un tableau sur tableur qui me fait le calcul des pages lues et la moyenne des notes de lectures, il faudrait que je l’améliore un peu !
      En ce qui concerne les coups de cœur, je les attribue vraiment avec parcimonie, il faut vraiment que le livre me bouleverse profondément. Depuis le début de ma vie de lectrice, je pense que je les compte sur mes dix doigts !

      Aimé par 1 personne

  5. The teapot library dit :

    Joli bilan dis donc, 86 livres c’est beau !! Moi j’en ai lu 58 et je suis un peu déçue car pour la première fois je n’ai pas atteint mon challenge goodreads. Mais j’ai aussi eu un gros changement de vie donc ça a fortement impacté mon rythme de lecture. J’espère faire mieux cette année.

    Aimé par 1 personne

  6. Souffleuse de mots dit :

    Beau bilan !! ☺️ Il a de tous les genres !
    Concernant les mangas, tout dépend de ce vers quoi tu veux aller… Pour commencer, j’avais lu Naruto, c’est vraiment génial, drôle, plein d’action et d’intrigue. Cependant, le nombre de tomes est incroyable !
    Dans la même veine, il y a une piece, une histoire de pirates et de pouvoirs surnaturels un peu loufoques donnés par un fruit.
    Sinon, pour changer de registre, j’ai beaucoup aimé la série The Promised Neverland, un groupe d’enfants qui vivent depuis toujours dans un orphelinat, et qui se rendent compte un jour qu’ils sont rompés depuis le début.
    J’avais aussi beaucoup aimé la série Nana, mon manga chouchou. Deux jeunes femmes au même prénom, Nana, voient leur destins se croiser… J’ai adoré.
    N’hésite pas à me dire dans quel manga tu te lancera !! ☺️

    Aimé par 1 personne

  7. Light And Smell dit :

    Très joli bilan !
    Pour Les ombres de la nuit, je ne l’ai pas lu, mais ton avis souligne exactement les raisons pour lesquelles je ne lis presque plus de bit-lit… Ce problème de consentement revenait bien trop souvent à mon goût.
    Je te souhaite une bonne année riche en lecture et de belles découvertes notamment au niveau manga 🙂 Je ne suis pas une spécialiste, mais je suis fan de Black Butler et avais apprécié Death Note et Le Maître des livres. Sinon en one-shot, je te conseille l’excellent Bye bye, my brother ou tout simplement de fureter dans la bibliographie de Jirō Taniguchi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • MahaultMots dit :

      Merci 🙂
      Oui, c’est un problème qui revient beaucoup dans certaines séries de bit-lit malheureusement. Tu as raison : il faut être intransigeant !
      Death note me faisait envie oui, surtout qu’il s’agit d’une série plutôt courte finalement. Le maître des livres et Black Butler, je ne connais que de nom mais je note ! Bye bye my brother ne me dit rien du tout, je file lire le résumé sur Livraddict. Quant à Taniguchi, effectivement je n’y avais pas pensé mais c’est un auteur qui revient souvent.
      Merci pour toutes ces suggestions et une excellente année à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  8. L'ourse bibliophile dit :

    Joli bilan !
    On m’a justement prêté L’empreinte, il serait temps que je me décide à le lire !
    Je ne suis pas beaucoup plus calée que toi question comics et mangas, mais pour les premiers, je te recommande vivement Sandman de Neil Gaiman !
    Je te souhaite plein de belles lectures pour 2020 !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s