Secrets d’outre-tombe (#4 Les mystères de Harper Connelly), Charlaine Harris

couv69839415Genre : Fantastique 🇺🇸

316 pages


« Nous revoici sur les routes ! Aujourd’hui, Tolliver et moi avons été engagés pas l’une des plus puissantes familles du Texas. Il semblerait que certains doutent des conditions dans lesquelles leur patriarche est décédé…
La routine pour nous. Enfin, peut-être pas cette fois-ci. Surtout lorsque je découvre des recoupements étranges avec mon propre passé… »


png-5

Les + : Une lecture « détente » rapide ; Une conclusion satisfaisante au mystère familial fil rouge de l’histoire ; La présence importante du personnage de Manfred que j’apprécie.

Les – : Un démarrage un peu lent ; Plus de facilités d’écriture qu’habituellement.

Avis précédents :

#1 : Murmures d’outre-tombe

#2 : Pièges d’outre-tombe

#3 : Frissons d’outre-tombe


Et c’est le dernier tour de piste de Harper Connelly dans ce tome 4 qui marque la conclusion de ses courtes aventures. Si Charlaine Harris s’amuse avec ses lecteurs en début de tome en faisant découvrir un corps imprévu à Harper (car c’est souvent ainsi que les choses commencent), c’est une mission de « routine » qui va cette fois-ci la plonger dans un sacré pétrin.

« – Tu veux un bonbon ?

J’opinai. Tolliver me déballa un Werther’s Original et me le mit dans la bouche. Un délice de beurre caramélisé.

– Je croyais que c’était votre frère, dit Kate Joyce en inclinant la tête vers Tolliver. »

Sollicités par une riche famille Texane, Harper et Tolliver sont là pour assurer le spectacle auprès d’une héritière en mal de sensation, qui leur fait parcourir le petit cimetière du ranch familial. Problème : son grand-père ainsi que l’aide-ménagère de ce dernier, ne sont pas vraiment morts des causes officielles.

L’affaire aurait pu s’arrêter là, avec les méfiances habituelles en suspens : Tolliver et Harper mentent-ils ? Sont-ils des arnaqueurs ? Cependant, un détail frappe Harper. Ils ne sont pas loin de la ville où ils ont grandi et elle jurerait avoir déjà-vu le frère et le petit-ami de l’héritière qui les a fait venir.

« On m’avait déjà tirer dessus à travers une fenêtre; c’est une expérience terrifiante. Cette fois-là aussi, je m’étais retrouvée couverte d’éclats de verre. Mais là, c’était bien pire, c’était la chose la plus horrible qui me soit jamais arrivée parce que la victime était Tolliver. Je songeais à l’étrangeté de la situation : comment un tel événement pouvait-il se produire deux fois ? Puis je m’arrachais à l’horreur pour essayer de me rendre utile. Matthew avait ôté sa chemise. Après l’avoir pliée, il l’appliqua sur l’endroit le plus ensanglanté.

– Tiens ça, imbécile, grogna-t-il. »

Ce tome est peut-être celui que j’ai le moins préféré des quatre. Si l’intrigue est bien menée et le dénouement plutôt inattendu et intéressant, l’histoire peine à démarrer. Malgré de grosses péripéties, il m’a semblé que la narration piétinait un peu sur les cent premières pages. On ne peut pas parler de longueurs de le cas de ce genre de romans qui se lisent vite et simplement, car malgré tout les pages défilent. Disons que cela tient plutôt au détachement des personnages. Harper et Tolliver se retrouvent très souvent mêlés à des affaires criminelles compliquées, et rechignent à jouer aux détectives privés, ce qu’ils finissent pourtant toujours par faire malgré eux. Pour autant, leurs tergiversations m’ont cette fois semblées artificielles. Le schéma narratif montre peut-être un peu ses limites de ce côté-ci, même si l’ambiance légèrement fantastique est elle toujours aussi efficace.

C’est l’arrivée du truculent Manfred qui va débloquer la situation. J’ai bien aimé l’implication de ce dernier dans l’enquête, son dévouement sincère et son étrangeté lunaire. C’est un personnage doux et mystérieux, dont les talents semblent nombreux mais encore difficiles à identifier – il est d’ailleurs l’un des personnages de la série Midnight Texas de l’autrice que je compte bien lire.

Globalement, si je devais émettre un avis sur la saga dans son entièreté, je dirai que j’ai aimé n’être que de passage dans la vie de Tolliver et de Harper. Ils travaillaient avant, et continueront ensuite. Nous n’en saurons certainement jamais plus sur le pourquoi du comment du don de Harper et en somme, c’est tout aussi bien comme cela.

Collage_Fotor

En conclusion … Oui, ce tome est un peu en-dessous des autres car il met trop de temps à démarrer. Cependant, il offre une conclusion ouverte à la hauteur des aventures de nos deux héros.

Note globale de la saga :png-4

Une réflexion sur “Secrets d’outre-tombe (#4 Les mystères de Harper Connelly), Charlaine Harris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s