L’affaire du ticket scandaleux (#1 Dans la tête de Sherlock Holmes), Lieron/Dahan

Genre : Policier 🇫🇷

48 pages

Note : 2 sur 4.

✅ La construction originale ; Le dessin.

🔴 Un sentiment de déjà-lu ; L’enquête en elle-même qui ne m’a pas accrochée plus que ça.

« Un simple diagnostic médical du Dr Watson se révèle être bien plus que cela…
La découverte d’une poudre mystérieuse sur des vêtements et d’un ticket de spectacle très particulier amène Sherlock Holmes à penser que le patient n’est pas l’unique victime d’un complot de grande ampleur.
Il semblerait en effet que l’étrange disparition de londoniens trouve son explication dans les représentations d’un magicien Chinois. D’autres tickets retrouvés confirment les soupçons du détective…
Dans les écrits de Conan Doyle, Watson n’a pu dépeindre que la face émergée de Sherlock Holmes… Mais dans ce livre, nous pénétrerons visuellement le mental du détective, le long du fil de son raisonnement, et à travers l’architecture de son monde interdit ! »

Quatrième des cinq BD que je lis dans le cadre de la sélection du prix LivrAddict (→Lien vers les détails), cette revisite des aventures du célèbre détective anglais amène un peu de légèreté dans un ensemble aux sujets tout de même assez lourds. Alors, même s’il n’y a rien de nouveau sous le soleil des Sherlockeries ici, de bonnes idées rendent tout de même la lecture plutôt ludique.

L’objet BD en lui-même nous met déjà sur la piste avec sa couverture ajourée, nous laissant à découvrir les méninges de Sherlock ici qualifiés comme étant sa « mansarde« . L’idée est plutôt marrante, puisque les auteurs symbolisent en son crâne une vraie bibliothèque, comme une sorte d’archives de toutes ses connaissances. Ainsi le voit-on régulièrement répertoriés indices et hypothèses dans ce territoire secret tout au long de l’enquête que nous allons suivre ici.

Un bon ami et confrère du Dr. Watson – le Dr. Fowler – débarque un jour chez lui escorté d’un policier. Ce Fowler, après s’être rendu à la représentation d’un mystérieux illusionniste Chinois à laquelle il avait été convié via la remise d’un luxueux ticket, a été retrouvé complètement hagard dans la rue au beau matin. Dépenaillé, portant une pantoufle de femme, il ne se souvient de rien. Il n’en fallait pas plus pour intriguer le célèbre Sherlock Holmes !

Vous le devenez donc : si l’affaire est truffée de clins d’œil appuyé aux aventures originelles de nos héros (mais m’a plus évoqué les films récents de Guy Ritchie par le ton un peu badin), il s’agit ici d’une enquête inédite ! Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Malheureusement, je suis assez mitigée sur la question et je vais vous expliquer pourquoi.

Tout le postulat de cette revisite est donc de décortiquer le système de pensée de Sherlock Holmes ; d’où lui vient son brillant sens de la déduction ? Comment procède-t-il ? Grâce à une construction ludique de l’agencement des cases qui sort des habitudes (voyez-ci-dessus !), l’accent est mis sur l’habileté avec laquelle le détective va remonter peu à peu une piste – en s’aidant au départ de biens maigres indices. C’est assez inédit, je n’ai jamais lu de revisite de Sherlock proposant cela en tout cas … Mais le problème, c’est qu’à mon sens, l’enquête n’est pas à la hauteur. N’aurait-il pas fallu se baser sur une aventure déjà connue de l’enquêteur, plutôt que sur une enquête aux enchaînements un peu grossiers ? Car cette dernière peine à coexister et même à exister face aux bonnes idées visuelles. J’ai donc terminé cette BD plus pour le plaisir de la beauté des dessins (avec un univers un peu à la Professeur Layton) et de l’objet que par intérêt véritable pour le scénario.

En conclusion … Un petit peu déçue par cette BD dans le fond, mais rien à redire sur la forme, qui est superbe.

Logo Livraddict

7 réflexions sur “L’affaire du ticket scandaleux (#1 Dans la tête de Sherlock Holmes), Lieron/Dahan

  1. lespagesquitournent dit :

    Dommage que tu n’aies pas accroché à l’histoire. Je t’avoue que j’ai craqué pour le livre objet en l’achetant pour mon travail, mais je ne l’ai pas lu. La bd est peu sortie… Dommage. :/ Mes lecteurs n’ont pas l’air d’accrocher tant que ça à Sherlock alors que, pour ma part, j’adore.

    Aimé par 1 personne

  2. Pipelette liseuse dit :

    Merci pour cet avis. J’ai comme toi été séduite par le fait que le lecteur puisse pénétrer dans les pensées de Sherlock Holmes à travers les petites cases. Et j’ai trouvé ce procédé original, cela donne du « corsé » à l’intrigue. La BD est adaptée à de jeunes adolescents et aux personnes comme moi souhaitent tout simplement en découvrir un peu plus sur l’univers de Sherlock Holmes.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s