Sea, sexisme and sun, Marine Spaak

Genre : Documentaire đŸ‡«đŸ‡·

144 pages

Note : 4 sur 4.

« La honte des premiers poils sur nos corps de filles, l’urgence que l’on ressent Ă  tomber amoureuse d’un garçon, les repas de famille au cours desquels nos mĂšres, nos grand-mĂšres et nos tantes s’affairent en cuisine pour dĂ©couper, rincer, faire cuire, puis dĂ©barrasser, laver, essuyer, ranger…
Le sexisme, nous l’expĂ©rimentons d’abord intimement, au sein de notre famille, au travers de notre rapport aux autres et Ă  nous-mĂȘmes, dans la rue : nous grandissons avec, sans mĂȘme nous en rendre compte.
Mais le sexisme n’est pas qu’une affaire personnelle, il est aussi politique !
La bonne nouvelle, c’est qu’on peut le nommer, le dĂ©crire, le comprendre. Et surtout, unir nos incroyables forces de femmes pour le faire tomber ! »

Je ne connaissais pas du tout le blog de l’autrice Marine Spaak (dansmontiroir.wordpress.com) avant d’ouvrir cette BD, dont j’avais lu une bonne critique il y a quelque temps. AprĂšs une petite suggestion aux acquĂ©reurs concernĂ©s du rĂ©seau de bibliothĂšque pour lequel je bosse puis un certain dĂ©lai, j’ai enfin pu dĂ©couvrir ce titre il y quelques semaines. Et c’est une excellente pioche !

Le contenu est trĂšs documentaire, divisĂ© en plusieurs parties thĂ©matiques nous permettant d’aborder le fĂ©minisme Ă  travers plusieurs angles. Chaque sous-sujet est explorĂ© avec prĂ©cision, mais concision : de nombreuses pistes sont jetĂ©es avec une envie manifeste de nous donner de quoi se documenter davantage. On trouve ainsi, sous forme de notes de bas de page ou directement dans les cases elles-mĂȘmes des rĂ©fĂ©rences Ă  des travaux universitaires, des auteurs.rices ou encore Ă  des personnages cĂ©lĂšbres. Ce qui du coup rend cette lecture extrĂȘmement riche, mais pas indigeste pour autant ! À mon sens, c’est la grosse rĂ©ussite de Marine Spaak dans cette premiĂšre (?) Ɠuvre : parler Ă  celles et ceux qui ont dĂ©jĂ  de nombreuses billes sur le sujet du fĂ©minisme tout comme aux novices.

Le dessin est tout comme le contenu textuel, de qualitĂ©. Les illustrations sont Ă©vocatrices, soucieuses d’une inclusivitĂ© (morphologies, couleurs de peau, Ăąges, …) qui est d’autant plus importante qu’elle est aussi l’un des cƓurs du fĂ©minisme.

En conclusion … TrĂšs, trĂšs bien. Il n’y a que du bon Ă  prendre dans cette lecture soucieuse de faire une bonne mise Ă  plat de tout ce qu’inclut le fĂ©minisme aujourd’hui. Je recommande chaudement !

Logo Livraddict

6 réflexions sur “Sea, sexisme and sun, Marine Spaak

Répondre à Les Mots de Mahault Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s