T.T.L. #28 : Un livre de poche

Le Throwback Thursday Livresque est un rendez-vous hebdomadaire qui sévit depuis quelques années sur la blogosphère. Le principe ? Chaque jeudi, un thème donné est l’occasion de revenir sur une lecture passée – en accord avec le dit-sujet, bien sûr. Le récap’ des liens se fait sur le blog MyBooks.

Le choix n’était pas hyper évident cette semaine car je lis beaucoup en poche, dans tous les genres. C’est un format auquel je suis attachée, pour le prix évidemment mais aussi pour la praticité et qui doit représenter à peu de choses près trois-quarts de ma bibliothèque.

L’idée du format est dans son nom : un livre qui tiendrait dans une poche, qu’on pourrait transporter facilement. Et l’été dernier, il y en a un qui a justement baroudé avec moi …

PUSH !, TOMMY CALDWELL

« Voici le récit stupéfiant de Tommy Caldwell, un des meilleurs grimpeurs du monde, qui a choisi l’aventure et le dépassement de soi comme mode de vie… C’est l’histoire de quatre jeunes grimpeurs partis découvrir les falaises du Kirghizistan. Pris en otage par des rebelles armés, le groupe doit son salut au courage de Tommy Caldwell qui pousse un de leurs ravisseurs du haut d’une falaise… Mourir ou tuer, il a fallu choisir. C’est l’histoire d’un homme qui se bat pour sauver une histoire d’amour à bout de souffle.

C’est l’histoire d’un grimpeur exceptionnel qui, alors qu’il a perdu accidentellement un doigt, réussit l’ascension de la grande voie la plus extrême du monde après sept années de tentatives infructueuses : le Dawn Wall, dans le Yosemite, près de 1 000 mètres d’un granit raide et lisse. Tommy Caldwell et son comparse Kevin Jogerson livrent un combat titanesque de 19 jours sous les jumelles et téléobjectifs des médias du monde entier. Leur exploit, raconté sous la forme d’un feuilleton en une du New York Times, passionne les Américains au point de détrôner le Super Bowl. Presque un roman, plus qu’un livre d’aventure, Push ! La vie au bout des mains est une ode à la persévérance. »

Nous étions en plein GR559 (en gros, on en a fait un peu plus de la moitié sur trois jours/deux nuits et c’était d’ailleurs magnifique) et j’avais emmené ce livre parce qu’il fallait à tout prix que je le termine pour être dans les clous de la Masse-critique Babelio. Je ne connaissais pas Tommy Caldwell auparavant mais sa biographie m’a beaucoup plu, et son goût de l’effort m’a donné du courage (parce qu’après trois mois de confinement, j’étais rouillée ^^).

Vous pouvez retrouver ma chronique en suivant >ce lien<.

La semaine prochaine, le thème sera : « F comme …« .

5 réflexions sur “T.T.L. #28 : Un livre de poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s