T.T.L. #33 – Sur la route

Le Throwback Thursday Livresque est un rendez-vous hebdomadaire qui sévit depuis quelques années sur la blogosphère. Le principe ? Chaque jeudi, un thème donné est l’occasion de revenir sur une lecture passée – en accord avec le dit-sujet, bien sûr. Le récap’ des liens se fait sur le blog MyBooks.

Nombreux sont les romans où les personnages prennent le large, peu importe la raison. C’est par exemple quelque chose que j’adore en Fantasy ou en SF.

Au départ, j’avais envie de vous parler d’un de mes livres préférés (hors littérature de l’imaginaire du coup), puis ensuite des Funérailles Célestes de Xinran … Sauf qu’en vérifiant, je me suis aperçue que le titre avait déjà été mis à l’honneur d’un de mes T.T.L. récents. Puis l’idée m’est venue de vous parler d’un roman que je n’ai pas aimé, mais qui refait quelque peu l’actualité en ce moment. Tout d’abord parce qu’il sort en poche, mais aussi parce qu’il a raflé de nombreux prix l’année dernière : le PLIB 2020, ainsi que le Prix Imaginales des bibliothécaires 2020 – deux prix auxquels j’ai participé. J’ai nommé …

MERS MORTES, AURÉLIE WELLENSTEIN

« Les humains ont massacré les mers et les océans. L’eau s’est évaporée ; les animaux sont morts. Quelques années plus tard, les mers et les océans reviennent. Ils déferlent sur le monde sous la forme de marées fantômes et déplacent des vagues de poissons spectraux, tous avides de vengeance. Les fantômes arrachent leurs âmes aux hommes et les dévorent. Bientôt, les humains eux aussi seront éteints… Leur dernier rempart face à la mort : les exorcistes. Caste indispensable à l’humanité, les exorcistes sont bien entendu très convoités. L’un d’eux, Oural, va se faire kidnapper par une bande de pirates qui navigue sur les mers mortes à bord d’un bateau fantôme. Voilà notre héros embarqué de force dans une quête sanglante et obligé, tôt ou tard, de se salir les mains… »

Un roman qu’il m’avait même été pénible de finir, mais dont la démarche « écologique » est à saluer, tant ce qu’il donne à voir d’un monde ravagé est effrayant au possible. Il est en tout cas vraiment à découvrir pour se faire un avis, car c’est un titre qui divise énormément – les avis allant de l’immense coup de cœur (il n’a pas remporté les deux prix cités plus haut par hasard) à la déception la plus totale (moi, en l’occurence). Il y a en tout cas du voyage à se mettre sous la dent, aussi bien au sens propre (puisque le personnage principal embarque avec une bande de pirates) qu’au sens figuré (le roman étant très initiatique).

Vous pouvez retrouver ma chronique en suivant >ce lien< ; et des chroniques plus positives juste ici : celle de L’ourse bibliophile, celle des Fantasy d’Amanda et plus récemment celle de Tachan.

La semaine prochaine, le thème sera : « Une autrice à l’honneur« .

13 réflexions sur “T.T.L. #33 – Sur la route

  1. L'ourse bibliophile dit :

    Merci pour le lien vers mon article. Effectivement, c’est un titre qui divise et les avis me semblent toujours assez tranchés, vers le positif ou le négatif. Il m’a donné très envie de lire d’autres livres de cette autrice, ce que je n’ai toujours pas fait… En tout cas, j’espère que ta prochaine expérience « Wellenstein » sera plus réussie !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s