Je participe au PIB 2021 ! – Bilan et l’heure du choix

C’est avec un plaisir non dissimulé que je participe cette année – et pour la troisième fois ! – au Prix Imaginales des Bibliothécaires. Si je n’en avais pas fait part sur le blog les deux années précédentes, il m’a semblé intéressant cette année d’y consacrer quelques mots. Je vous expliquais tout sur ce prix et sur la sélection dans ce premier article, si cela vous intéresse.

Les votes sont clos depuis aujourd’hui midi ! La procédure est assez simple, il s’agit d’attribuer une note de 1 à 5 à chaque titre (une note peut être attribuée plusieurs fois, vous verrez que cela a été mon cas cette année) sur le module de lecture en ligne gracieusement fourni dans le cadre de notre participation. Pas très pratique d’ailleurs parce que lire sur un écran est toujours désagréable, mais peut-être plus sécurisant pour les éditeurs ainsi qu’intéressant pour les petits établissements qui ne peuvent se permettre d’acheter tous les titres.

Pour rappel, la sélection était la suivante :

Tous mes articles n’ont malheureusement pas été publié – il m’en reste encore trois à écrire – mais je peux d’ores et déjà vous annoncer que je n’ai pas eu de coup de cœur cette année … même si ça a failli. Ça avait également été le cas l’année dernière, mais pas en 2019, où mon petit cœur de lectrice raide-dingue de fantasy avait battu pour le premier tome du Cycle de Syffe de Patrick K. Dewdney. Voici donc mes impressions, dans l’ordre de lecture :

Au bal des absents, Catherine Dufour >>MA CHRONIQUE<< : Je me suis lancée dans cette première lecture à reculons, tant certains de mes collègues avaient détesté … Et à ma grande surprise, j’ai bien aimé. Il y a à mon sens quelques défauts – notamment des répétitions parfois lourdes – mais c’est vraiment un récit unique, mêlant déclassement social, fantastique, thriller et humour très sombre. Et c’est typiquement le roman que je n’aurais pas ouvert sans le prix. Côté collègues, des « détesteurs » de premier ordre donc, mais aussi des admiratrices de l’originalité de la chose.

La princesse au visage de nuit, David Bry >>MA CHRONIQUE<< : Tout à fait le genre de roman que j’aurais voulu apprécier davantage ! Il avait tout pour me plaire au départ, puisque c’est un récit fantastique qui se déroule dans un petit village à quelques stations de train de la capitale – peu ou prou le genre d’endroit où j’habite – et que l’atmosphère est une réussite totale. Cependant, il m’a vraiment manqué quelque chose concernant certains personnages trop creux/accessoires, ce qui est de fait presque rédhibitoire pour moi. Côté collègues, il y a eu un coup de cœur, ainsi que globalement de bons/très bons avis.

Le chant des cavalières, de Jeanne Mariem Corrèze >>LIEN à venir<< : Comme pour Le bal des absents, j’y suis vraiment allée à reculons, puisque celui-ci n’a unanimement plu à personne ! Et dès le départ … J’ai senti que j’allais aimer. Je pense que beaucoup s’attendaient à une aventure de femmes « badass » – et elles le sont ! – et donc à de l’action à la pelle. Alors qu’on est clairement sur quelque chose d’un peu contemplatif, pas « clé-en-main ». Bref, j’ai adoré être prise par surprise et le style de l’autrice … ♥️

Quitter les monts d’automne, d’Émilie Querbalec >>LIEN à venir<< : Comme le précédent, Quitter les monts d’automne n’est pas un récit qui va tout miser sur l’action. Il est contemplatif, introspectif. Il a été compliqué à appréhender pour beaucoup de mes collègues qui ne lisent quasiment jamais de SF, mais personnellement, je pense qu’un petit lecteur de SF peut y aller sans problème, qu’il se laissera charmer par une ambiance originale et presque poétique, mais qu’il n’y trouvera, en soit, rien d’inoubliable – la faute à des personnages secondaires un peu transparents. Par contre, mention spéciale pour la plume qui est juste divine et pour le gigantisme qui se dégage du récit ; j’avais, je crois, oublié à quel point la SF pouvait me transporter.

Vaisseau d’Arcane, tome 1 : Les hurleuses, d’Adrien Tomas >>LIEN à venir<< : Voilà un auteur que je n’avais pas lu depuis loooongteeeeeemps ! Il était déjà très bon, mais alors là, on sent tout le talent du professionnel pour nous construire un monde aux petits oignons. C’est en gros le Blockbuster de la sélection. Côté collègues, tout le monde est d’accord avec ce que je viens d’en dire. Il trône au sommet des tops de quasi-tout le monde.

IL EST DONC TEMPS DE VOUS DÉVOILER MON VOTE !

En cinquième position, je choisis La princesse au visage de nuit, auquel j’ai attribué une seule étoile. En regard du reste de la sélection, je le trouve clairement en dessous.

En quatrième position, je place Quitter les monts d’automne, en lui attribuant tout de même la note de trois étoiles. J’en retiens un roman à l’univers original et à l’écriture somptueuse, qui m’a transporté comme seule la SF sait le faire. Cependant, certains éléments (« sensualité » hors de propos, personnages secondaires) font que malheureusement, je me suis sentie laissée au bord de la route dans le dernier tiers.

En troisième position, je donne quatre étoiles à Vaisseau d’Arcane. En termes de plaisir de lecture, c’est un plaisir immédiat, un « Blockbuster », un travail d’artisan. Cependant, il m’a peut-être manqué cette impression d’être face à quelque chose « d’énorme », ce qu’avait réussi à faire le premier tome du Cycle de Syffe. En gros, il m’a manqué une pointe de cœur.

En seconde position, je décerne également au Chant des cavalières la note de quatre étoiles. Ce roman m’a surprise ; déjà, parce qu’on ne me l’avait pas forcément très bien vendu (sans compter le fait qu’il est assez mal noté un peu partout) mais surtout pour sa qualité d’écriture ainsi que sa volonté de ne pas se positionner comme un roman « d’action », ce que la fantasy française propose parfois jusqu’à la surdose.

Et le premier est donc … Au bal des absents, qui se voit attribuer les fameuses cinq étoiles ! Ça n’était ni le roman le plus captivant, ni le roman le plus « parfait » de la sélection, mais il a ce petit quelque chose en plus qui fait que j’aimerais beaucoup le voir distingué.

LES RÉSULTATS SERONT DÉVOILÉS JEUDI 13 MAI. J’ai hâte !

2 réflexions sur “Je participe au PIB 2021 ! – Bilan et l’heure du choix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s