À propos

myAvatar
Mahault

J’ai beau y réfléchir, il n’y a pas eu UN tournant dans ma vie de lectrice qui m’a rendu mordu des bouquins. Je suis de la génération Harry Potter, celle qui frissonnait en lisant le retour de Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, qui a découvert, émerveillée, Le Seigneur des Anneaux dans les salles obscures auprès de mères et de pères ravis de prêter à leur progéniture leurs vieux exemplaires jaunis. Je lisais tout ce qui me tombait sous la main, dévorant toujours plus les pages.

Dorénavant, je lis toujours autant, mais mieux. Je ne suis pas une lectrice difficile – et ma nature positive me pousse à trouver des qualités dans presque tout ce que je lis (sans bannir l’esprit critique, qui est un droit et un devoir !). L’année précédente, passée à bichonner ce blog, m’a aidé à mieux me connaître en tant que lectrice, et à faire des choix plus sûrs et plus affirmés : mon cœur de lectrice est principalement dévoué aux littératures de l’imaginaire – avec une appétence certaine pour la fantasy et un intérêt grandissant pour la SF – mais aussi aux romans historiques et aux lectures plus contemporaines, ainsi qu’aux classiques et de temps en temps à une p’tite romance (mais n’y en a t-il pas dans presque chaque livre ?). En revanche, je dois avouer une petite réticence envers les genres policier/polar, même si je persiste à essayer (vous n’en trouverez cependant pas beaucoup ici).

Les mots de Mahault sera donc avant tout le carnet de bord d’une lectrice éclectique, sans ligne éditoriale précise, si ce n’est le plaisir de lire.

EnregistrerEnregistrer