Les deux visages (#1 Calame), Paul Beorn

« Au royaume de Westalie, une rébellion principalement composée de femmes a fait trembler le trône du tyran, la Roi-Lumière, qui avait décrété que seuls les hommes avaient une âme. Au cours de la dernière bataille, Darran Dahl, le chef légendaire des rebelles, est tué et ses partisans jetés au cachot. Mais l’église dépêche dans la prison royale un célèbre conteur, d’Arterac, et lui donne pour mission d’entendre les derniers témoins du passé de Darran Dahl, cet ancien soldat surgi de nulle part, qui avait pris fait et cause pour la rébellion. La très jeune Maura, ancienne lieutenante et confidente de Darran Dahl, autrefois sa domestique, se voit proposer un marché : un sursis à son exécution en échange de son témoignage. Elle accepte de raconter leur histoire, depuis le village qui les a vu naître jusqu’à la bataille finale, mais elle se jure d’employer chaque minute de ce sursis pour mettre au point son évasion et reprendre la lutte. »


Genre : Fantasy   –   476 pages   –   Lu dans le cadre du PIB (Prix Imaginales des Bibliothécaires)


Lire la suite

Nous qui n’étions rien, Madeline Thien

« À Shanghai, pendant la Révolution culturelle, deux familles d’artistes nouent des liens que rien ne viendra briser. Des décennies plus tard, à Vancouver, une jeune femme entreprend de reconstituer leur histoire à l’aide du Livre des traces, un roman sans début ni fin, à la fois fictif et véridique, qui semble renfermer toutes les vies possibles. Ainsi débute une étourdissante quête des origines entre les mailles de l’histoire, la vraie, et l’inventée. »


Genre : Littérature Canadienne   –   544 pages


Lire la suite

Comment le dire à la nuit, Vincent Tassy

« La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles. »


Genre : Fantastique   –   368 pages   –   Lu dans le cadre du PIB (Prix Imaginales des Bibliothécaires)


Lire la suite

Le grimoire d’argent (#5 Mercy Thompson), Patricia Briggs

« Mercy Thompson vient de passer les deux derniers mois à tenter d’échapper aux griffes de la Reine des vampires. Et maintenant le chef des loups-garous de la ville a besoin de son aide.
Un grimoire renfermant les secrets des faes vient d’être découvert et le monde est sur le point d’apprendre à quel point ces derniers sont impitoyables… et dangereux.
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances… »


Genre : Bit-Lit   –   383 pages


Lire la suite

Malboire, Camille Leboulanger

« Un coin entre mer et montagne. Une lande, longtemps après un désastre qui a laissé la terre exsangue et toxique. Ses rares habitants vivent les yeux tournés vers le ciel dans l’attente de la pluie, ou vers le sol où la mort les attend. La faute au Temps Vieux dont les traces subsistent encore sous forme de micro-organismes, qui devaient faire pousser le mais plus vite et plus droit, et de monstres autonomes qui continuent à labourer une terre depuis longtemps désertée par leurs concepteurs. Heureusement, il y a Arsen, qui a gardé des souvenirs, un appétit d’avenir, et surtout un projet : forer le sol pour trouver de l’Eau potable sous la Malboire afin d’échapper au diktat de la pluie. Et il y a surtout Zizare, qu’Arsen a tiré de la Boue et recueilli, tout comme Mivoix, sa compagne. Il leur donne le goût de l’aventure et ne les retient pas lorsqu’ils partent, obnubilés par la rumeur d’un barrage derrière lequel se trouverait une immensité d’Eau… Faire route avec Zizare, c’est entreprendre la quête d’un monde qui se fonde sur une quête des mots, c’est découvrir que géographie physique et géographie psychique se répondent, c’est entendre la leçon d’une fable écologique qui se conjugue pour le lecteur au futur antérieur. »


Genre : Post-apocalyptique   –   252 pages   –   Lu dans le cadre du Prix Imaginales des Bibliothécaires


Lire la suite