Le Panthéon des chroniques

A.K.A le top 10 (pour l’instant !) de mes meilleurs souvenirs de lecture depuis que j’ai ouvert ce blog. 



 

10 – CORDELIA VORKOSIGAN, LOIS MCMASTER BUJOLD

27

Lu en juillet 2018

Genre : SF

 

Série SF constituée d’une multitude de tomes, la saga Vorkosigan débute sur les chapeaux de roue avec ce tome 1 que j’ai dévoré en un après midi durant l’été 2018. Très original, navigant entre SF, romance et démonstration politique, j’ai été soufflée par la qualité de ce petit bouquin à la couverture kitschouille. Il me faudra lire la suite pour pouvoir me faire un avis sur la saga toute entière, mais si la même qualité est au rendez-vous, je ne me fais pas de soucis.

 

=> La chronique par ici <=

 

9 – PRODIGIEUSES CRÉATURES, TRACY CHEVALIER

30

Lu en septembre 2018

Genre : Roman historique

Belle évocation de la difficile arrivée des femmes en sciences, Prodigieuses créatures m’a fait découvrir l’incroyable Mary Anning qui dans son 19ème siècle anglais très corseté, deviendra une paléontologue autodidacte (!) respectée alors même que les femmes ne sont pas admises dans ces disciplines. J’ai particulièrement apprécié la manière dont l’autrice parvient à mêler fiction et faits.

 

=> La chronique par là <=

 

8 – L’ART DE PERDRE, ALICE ZENITER

zen

Lu en mai 2018

Genre : Littérature française

Trois générations, trois regards sur l’Algérie, la colonisation, les racines, la France, l’intégration & l’identité. Un roman et des personnages qui m’ont beaucoup touchés, que je conseille beaucoup depuis car il a tout pour plaire au plus grand nombre.

 

=> La chronique par ici <=

 

7 – COURIR SUR LA FAILLE, NAOMI BENARON

couv50579525

Lu en octobre 2017

Genre : Roman historique

On peut facilement pleurer lorsqu’on est attristé par un évènement lorsqu’on lit. On sent un léger voile se former devant nos yeux puis une larme ou deux coulent, et on sourit d’être aussi émotif, tout en savourant cet état un peu étrange.

En revanche, il est plus rare de ne pas passer par ces stades intermédiaires et sentir rouler de grosses larmes de choc. Ce petit bouquin qui ne paie pas de mine au premier abord, et qui a peu fait parler de lui aborde pourtant un épisode bien compliqué de l’histoire mondiale récente : le génocide Rwandais, ses prémices et ses conséquences, à travers l’histoire du jeune Jean-Patrick, qui a un don pour la course à pied. Un roman superbe, juste, que je ne suis pas prête d’oublier.

 

=> La chronique par ici <=

 

6 – LA PASSE-MIROIR, CHRISTELLE DABOS

Lus entre juillet & août 2017

Genre : Dystopie

Il suffit de constater que j’ai avalé trois tomes de 500 pages l’unité l’espace d’un été pour comprendre que la série La passe-miroir m’a fait régresser au statut de fan-girl en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. Malgré un tome 1 que j’ai parfois trouvé un peu « décousu », cette série est chère à mon cœur. Le tome 2 a fait bondir mon cœur dans tous les sens et le 3, d’une maturité particulière, a achevé de me convaincre avec des ressorts plus noirs que ce à quoi je m’attendais. C’était sous-estimer l’autrice !

Le pitch ? Ophélie, une jeune femme effacée, peut passer à travers les miroirs et lire l’histoire d’un objet simplement en posant ses mains dessus. Un pouvoir rare. Un peu vieille fille, elle accepte finalement un genre d’union arrangée avec Thorn, un énigmatique – et antipathique (hé hé ^.^) personnage.

Les chroniques : 

=> Tome 1 <=

=> Tome 2 <=

=> Tome 3 <=

 

5 – MORWENNA, JO WALTON

Morwenna, Jo Walton

Lu en mai 2017

Genre : Fantastique

Magnifique hommage à la littérature SFFF, Morwenna nous propose de suivre une jeune adolescente passionnée de lecture, navigant sans peine entre Zelazny, Vonnegut, Brontë, Dickens et un millier d’autres. Je ne suis pas spécialement fan des écrits de Jo Walton (par exemple, Mes vrais enfants m’avait un peu déçu) mais celui-ci m’a touché en plein cœur : je l’ai ressenti comme une synthèse parfaite de ce pour quoi j’aime les littératures de l’imaginaire.

 

=> La chronique à un clic ! <=

 

4 – IMRIEL, JACQUELINE CAREY

Lus en juillet 2017/décembre2017

Genre : Fantasy

Autant le dire d’entrée, la trilogie Kushiel de Jacqueline Carey est et restera à jamais ma série favorite de fantasy, et au firmament de mes livres préférés. Il me faut bien avouer que la trilogie Imriel, qui lui fait directement suite, comble avant tout mon manque ; cependant, c’est aussi une très bonne trilogie de fantasy. Les accents d’érotisme qui ont fait la renommée de Kushiel (parfois à sa défaveur, car Kushiel c’est bien plus que ça) sont aussi présents mais cette fois-ci, l’accent est mis sur le personnage d’Imriel, un jeune homme troisième dans l’ordre de succession au trône de Terre d’Ange (un royaume de France fantasmé) mais aussi fils biologique de la plus grande traîtresse que son pays ait connu, qui est déterminé à prouver qu’il n’a rien d’un obscur intrigant… Et dire qu’il ne me reste plus que le tome 3 à lire …

=> La chronique du tome 1 <=

=> La chronique du tome 2 <=

 

0857ef076d549b4

 

3 – L’ASSASSIN ROYAL, ROBIN HOBB 

Lus en mai 2017/août 2017/janvier 2018

Genre : Fantasy

2 – APPELLE-MOI PAR TON NOM, ANDRE ACIMAN

couv74162952

Lu en mars 2018

Genre : Littérature américaine

 

 

 

 

 

1 – LES VESTIGES DU JOUR, KAZUO ISHIGURO

Ishiguro-Les vestiges.indd

Lu en février 2018

Genre : Littérature anglaise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s