Par le fer et le feu, R. Oncedor

Genre : Fantasy 🇫🇷

378 pages

Note : 3 sur 4.

[Livre obtenu via la plateforme Simplement.pro, un grand merci à l’autrice.]

« Un homme. Une démone. Lequel triomphera de l’autre ?

Au cœur d’un Moyen-Age tourmenté par les succubes et autres esprits malins, Alban a juré de ne jamais devenir une proie. Misogyne et solitaire, c’est un tueur de monstres, un homme défiguré par son passé. Un homme qu’une démone maladroite va tenter de corrompre … pour le meilleur et pour le pire. Entre mensonges et faux-semblants, lequel tuera l’autre dans ce jeu meurtrier ? »

Lire la suite

Les miracles du Bazar Namiya, Keigo Igashino

Genre : Fantastique 🇯🇵

371 pages

Note : 3 sur 4.

« En 2012, après avoir commis un méfait, trois jeunes hommes se réfugient dans une vieille boutique abandonnée dans l’intention d’y rester jusqu’au lendemain. Mais tard dans la nuit, l’un d’eux découvre une lettre, écrite 32 ans plus tôt et adressée à l’ancien propriétaire. La boîte aux lettres semble étrangement connectée aux années 1980. Les trois garçons décident d’écrire une réponse à cette mystérieuse demande de conseil. Bientôt, d’autres lettres arrivent du passé. L’espace d’une nuit, d’un voyage dans le temps, les trois garçons vont changer le destin de plusieurs personnes, et peut-être aussi bouleverser le leur. Un miracle de roman fantastique, émouvant et profondément humaniste. »

Lire la suite

Quitter les monts d’automne, Émilie Querbalec #PLIB2021

Genre : Science-fiction 🇫🇷

440 pages

Note : 3 sur 4.

[Lu dans le cadre du Prix Imaginales des Bibliothécaires 2021, également pré-sélectionné dans le cadre du PLIB2021. #ISBN9782226451934]

« Recueillie par sa grand-mère après la mort de ses parents, la jeune Kaori vit dans les monts d’Automne où elle se destine à être conteuse. Sur Tasai, comme partout dans les mondes du Flux, l’écriture est interdite. Seule la tradition du « Dit » fait vivre la mémoire de l’humanité. Mais le Dit se refuse à Kaori et la jeune fille se voit dirigée vers une carrière de danseuse. Lorsque sa grand-mère meurt, Kaori hérite d’un rouleau de calligraphie, objet tabou par excellence, dont la seule détention pourrait lui valoir une condamnation à mort. Pour percer les secrets de cet objet, mais aussi le mystère qui entoure la disparition de ses parents, elle devra quitter les monts d’Automne et rejoindre la capitale. Sa quête de vérité la mènera encore plus loin, très loin de chez elle.

Débutant comme un roman initiatique d’inspiration japonaise, Quitter les monts d’Automne s’impose vite comme un récit d’aventure qui frappe d’abord par sa beauté et sa poésie, puis par sa cruauté et son érotisme subtil. »

Lire la suite

La folie du roi (#1 L’urne de Xalanor), Vincent MacPhordyne

Genre : Fantasy 🇫🇷

374 pages

Note : 3 sur 4.

[Lecture émanant d’un service presse via la plateforme simplement.pro]

« Les royaumes d’Édorianne et d’Élikasar sont voisins, ils vivent en paix depuis la fin de la guerre des déchus, quelque cinq cents ans plus tôt. Cette fragile trêve est soudainement remise en question lorsque le roi Légirède apprend que des armées élikasariennes bivouaquent à ses frontières. Le roi Ollon jure de ne réaliser que de simples manœuvres. Coincé dans sa folie, Légirède ne croit plus ses conseillers qui tentent de le tempérer – certains se verraient même le renverser. Il veut partir en guerre afin d’honorer ses ancêtres et faire valoir son droit. Cependant, il n’aurait aucune chance contre la stratégie et l’évolution technologique du royaume d’Élikasar. La paix l’emportera-t-elle sur la folie ? »

Lire la suite

Au bal des absents, Catherine Dufour

Genre : Fantastique 🇫🇷

224 pages

Note : 3 sur 4.

[Lecture faite dans le cadre du Prix Imaginales des Bibliothécaires 2021]

« Claude a quarante ans, et elle les fait. Sa vie est un désert à tous points de vue, amoureux et professionnel ; au RSA, elle va être expulsée de son appartement. Aussi quand un mystérieux juriste américain la contacte sur Linkedin – et sur un malentendu – pour lui demander d’enquêter sur la disparition d’une famille moyennant un bon gros chèque, Claude n’hésite pas longtemps. Tout ce qu’elle a à faire c’est de louer la villa « isolée en pleine campagne au fond d’une région dépeuplée » où les disparus avaient séjourné un an plus tôt. Et d’ouvrir grands les yeux et les oreilles. Pourquoi se priver d’un toit gratuit, même pour quelques semaines ? Mais c’est sans doute un peu vite oublier qu’un homme et cinq enfants s’y sont évaporés du jour au lendemain, et sans doute pas pour rien.

Une famille entière disparaît, un manoir comme premier suspect. Entre frissons et humour Au bal des absents est une enquête réjouissante comme on en lit peu. »

Lire la suite