La banlieue du 20 heures, Helkarava (d’après une enquête de Jérôme Berthaut)

couv53519112Genre : Sociologie 🇫🇷

160 pages


« Jeune journaliste, Jimmy fait ses débuts au service des faits divers du journal télévisé. On l’envoie couvrir la banlieue : il découvre alors comment on fabrique l’information sur ces quartiers populaires. »


png-4

✅ Le ton désabusé ; Les coulisses d’une grosse machine ; Le dessin, étrangement, m’a plu (alors que ce n’est habituellement pas ce que j’aime).

⛔️ Moins d’ellipses aurait été mieux ; J’aurais aimé qu’une place plus importante soit accordée aux sentiments des différents journalistes (mais là encore, ça dépend aussi de ce qu’était l’enquête originelle).

Lues précédemment : TurbulencesPlus belle la série


Lire la suite

Turbulences, Virot & Lambert, d’après une enquête d’Anne Lambert

couv42468335Genre : Documentaire 🇫🇷

161 pages


« Se fondant sur les travaux de la sociologue Anne Lambert, une enquête sur les conditions de travail du personnel d’une compagnie aérienne française : les facteurs de stress, les impératifs de rendement, les luttes pour les acquis sociaux, etc. »


png-4

✅ Encore une fois, un vrai panorama du sujet ; C’est drôle !

⛔️ J’accroche moins au côté « caricature » du dessin.


Lire la suite

Le patient, Timothé Le Boucher

couv68738894Genre : Suspense 🇫🇷

296 pages


« À quoi bon se souvenir qu’on a vécu l’enfer ?

La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée… 6 ans plus tard, Pierre Grimaud, l’unique survivant du « massacre de la rue des Corneilles », se réveille d’un profond coma. L’adolescent de 15 ans qu’il était au moment des faits est aujourd’hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d’amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l’amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d’un « homme en noir » qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s’installe entre eux. Anna n’imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie… »


png-4

✅ L’ambiance ; Tout ce que le bédéiste parvient à suggérer sans le montrer – j’ai été de fausses pistes en suppositions erronées !

⛔️ Quelques personnages qui manquent de profondeur ; Des aspects qui auraient gagnés à être plus détaillés ; La quatrième de couv’ !

Lecture faite dans le cadre du book club Grapique Livraddict de Juin 2020 : Lien.


Lire la suite

Spirou : L’espoir malgré tout 2/4, Émile Bravo

couv67830206Genre : Historique

92 pages


« Automne 1940. Spirou arrive à convaincre Fantasio de ne pas prendre le train pour partir travailler en Allemagne. Mais les temps sont durs et Spirou est menacé d’expulsion par le prêtre qui lui loue une chambrette. C’est alors qu’il a une brillante idée : avec Fantasio, il va monter un théâtre de marionnettes itinérant pour donner un peu de joie aux enfants qui n’ont rien d’autre à faire que de subir (ou jouer à) la guerre. Félix et Felka, le couple de peintres juifs allemands exilés à Bruxelles, les aident à réaliser les décors, et Fantasio, esprit débordant de créativité, écrit des contes pleins de violence et de gueuletons. Le spectacle plaît beaucoup à M. Henri, un mécène, qui les engage pour qu’ils aillent jouer un peu partout en Belgique. Et c’est ainsi que Spirou et Fantasio partent à vélo sillonner le pays avec leur théâtre itinérant. Mais Fantasio va tomber amoureux, et son comportement et ses secrets vont commencer à attirer de graves ennuis à Spirou… »


png-3

Les + : L’idée de transposer des héros populaires d’enfance dans cette période trouble ; Beaucoup d’émotions ; La qualité du scénario.

Les – : RAS !


Lire la suite

Plus belle la série, Paul-André Landes & Émilie Harel, d’après une enquête de Muriel Mille

couv4234046Genre : Documentaire 🇫🇷

170 pages


« Clémentine est scénariste pour un feuilleton quotidien à grand succès. Un jour, elle décide d’aller voir le tournage des épisodes : de gaffes en surprises, elle découvre les aléas de la fabrication de la fiction télé, les acteurs phares et les figurants, les contraintes du plateau, les petits arrangements avec le réel… Plus jolie, la vie au petit écran ? »


png-4Les + : Une initiation intéressante et pédagogue ; La BD est presque exhaustive tant elle n’oublie rien !

Les – : La thèse dont est inspirée la BD n’en parlait sûrement pas, mais j’aurais aussi aimé en savoir plus sur les spectateurs de la série.


Lire la suite