Anne d’Avonlea (Anne #2), Lucy Maud Montgomery

Genre : Historique/Terroir Jeunesse 🇨🇦

492 pages

Note : 4 sur 4.

✅ Une lecture solaire ; Les personnages, nouveaux comme déjà connus ; La drôlerie !

🔴 R.A.S. !

[Lu dans le cadre d’une LC sur LivrAddict]

• Mon avis sur le tome précédent.

« À la mort de son père adoptif, Anne renonce à ses études pour se consacrer à l’enseignement. Institutrice à l’école d’Avonlea, elle exerce son métier avec fougue et passion. Mais l’arrivée de deux jumeaux, orphelins eux aussi, va troubler sa sérénité car ils vont lui en faire voir de toutes les couleurs. »

Lire la suite

La voix secrète, Michaël Mention

Genre : Policier historique

231 pages

Note : 3 sur 4.

✅ Un récit court, sans temps mort ; Une période (celle du règne de Louis-Philippe) intéressante ; La personnalité de Lacenaire, tueur égocentrique tout droit sorti d’une série TV.

🔴 Un moment « mystique » voire fantastique qui n’avait pas sa place dans le récit selon moi.

« Durant l’hiver 1835, sous le règne de Louis-Philippe, alors que Paris est rongé par la misère et les attentats, la police enquête sur un tueur d’enfants. Tous les indices orientent Allard, chef de la Sûreté, vers le célèbre poète et assassin Pierre-François Lacenaire. Incarcéré à la Conciergerie, celui-ci passe ses journées à recevoir des visiteurs et à rédiger ses Mémoires en attendant de passer sous la guillotine. Un autre crime se produit, révélant davantage de similitudes avec ceux commis jadis par Lacenaire. Allard décide alors de le solliciter dans l’espoir de résoudre au plus vite cette enquête tortueuse. Entre le policier et l’assassin s’instaure une relation ambiguë, faite de respect et de manipulation, qui les entraînera tous deux dans les coulisses d’un Paris mystérieux et violent. »

Lire la suite

Ma chérie, Laurence Peyrin

Genre : Roman historique 🇫🇷

319 pages

Note : 3 sur 4.

✅ Une plume qui nous emmène ; Les personnages ; Le contexte historique.

🔴 Le roman est plutôt court (et la police de caractère est grande) donc peut-être un goût de trop peu sur certaines parties.

« Tout le monde l’appelle Ma Chérie…

Elle va retrouver qui elle est. Un cocktail à la main, au bord d’une piscine entourée de palmiers, Gloria, 30 ans, écoute discuter ses riches amies de Miami, toutes ces « femmes de » aux bavardages superficiels. Qu’il est loin son village natal, ce Chooga Pines aux maisons de bois gris isolées du monde par la mangrove ! C’est son physique ravissant qui lui a permis de fuir la promesse d’une vie morne, il y a dix ans. Repérée par un photographe, elle est devenue Miss Floride 1952… et la maîtresse de l’agent immobilier des stars, Gerry Grayson, dit GG.

Oui, Gloria a fait bien du chemin, de Chooga Pines jusqu’aux stucs des beaux quartiers de Miami. D’ailleurs, depuis bien longtemps elle n’a plus entendu son nom de baptême. Tous, des photographes de plage à GG, de son coiffeur jusqu’à ses nouvelles amies so chic, tous l’appellent « Ma Chérie ». Mais voilà, un matin GG est arrêté. Il a escroqué tout ce que Miami compte de gens importants. Le monde factice de Ma Chérie s’écroule : rien n’est à elle, ni la maison ni les bijoux. Munie d’une valise et de 200 dollars, elle monte dans un car Greyhound pour rentrer chez ses parents qu’elle n’a pas vus depuis dix ans. C’est le week-end de Pâques, le car est plein. Il ne reste qu’une place à côté d’elle, et un homme noir lui demande la permission de s’y asseoir. Un homme noir et une femme blanche assis l’un à côté de l’autre dans un bus, c’est choquant dans la très conservatrice Floride de 1963. Sans le savoir c’est à cet instant, quand Ma Chérie accepte son voisin, qu’elle prend la décision qui donnera un jour un sens à sa toute nouvelle vie. »

Lire la suite

Du bout des doigts, Sarah Waters

couv31840856.gifGenre : Historique 🇬🇧

750 pages


« Londres, 1862. À la veille de ses dix-huit ans, Sue Trinder, l’orpheline de Lant Street, le quartier des voleurs et des receleurs, se voit proposer par un élégant, surnommé Gentleman, d’escroquer une riche héritière. Orpheline elle aussi, cette dernière est élevée dans un lugubre manoir par son oncle, collectionneur de livres d’un genre tout particulier. »


png-3

✅ Le style de l’autrice est incroyable ; Une histoire très bien construite ; Le personnage de Sue.

🔴 RAS !

Une lecture faite dans le cadre du Book-Club LivrAddict.


Lire la suite

Spirou : L’espoir malgré tout 2/4, Émile Bravo

couv67830206Genre : Historique

92 pages


« Automne 1940. Spirou arrive à convaincre Fantasio de ne pas prendre le train pour partir travailler en Allemagne. Mais les temps sont durs et Spirou est menacé d’expulsion par le prêtre qui lui loue une chambrette. C’est alors qu’il a une brillante idée : avec Fantasio, il va monter un théâtre de marionnettes itinérant pour donner un peu de joie aux enfants qui n’ont rien d’autre à faire que de subir (ou jouer à) la guerre. Félix et Felka, le couple de peintres juifs allemands exilés à Bruxelles, les aident à réaliser les décors, et Fantasio, esprit débordant de créativité, écrit des contes pleins de violence et de gueuletons. Le spectacle plaît beaucoup à M. Henri, un mécène, qui les engage pour qu’ils aillent jouer un peu partout en Belgique. Et c’est ainsi que Spirou et Fantasio partent à vélo sillonner le pays avec leur théâtre itinérant. Mais Fantasio va tomber amoureux, et son comportement et ses secrets vont commencer à attirer de graves ennuis à Spirou… »


png-3

Les + : L’idée de transposer des héros populaires d’enfance dans cette période trouble ; Beaucoup d’émotions ; La qualité du scénario.

Les – : RAS !


Lire la suite