Tant pis pour l’amour (Ou comment j’ai survécu à un manipulateur), Sophie Lambda

Genre : Témoignage/Psycho 🇫🇷

295 pages

Note : 3.5 sur 4.

« Quand Sophie rencontre Marcus, elle tombe amoureuse en 48h. Elle qui était si cynique en amour, cette fois, elle y croit. Sauf qu’il se révèle vite étrange. Sophie a alors besoin de comprendre ce qui ne va pas. Confronté à ses mensonges et ses incohérences, il a des réactions violentes, des excuses pour tout et arrive à se sortir de chaque impasse. Mais jusqu’à quand ? Sophie aime un manipulateur narcissique. »

Lire la suite

À la vie, L’homme étoilé

Genre : Témoignage 🇧🇪

192 pages

Note : 4 sur 4.

« Un roman graphique relatant le quotidien d’un infirmier dans un service de soins palliatifs avec pudeur et humour. »

Lire la suite

Push ! La vie au bout des mains, Tommy Caldwell

518-oZrAlbLGenre : Autobiographie/Aventures 🇺🇸

603 pages


« Voici le récit stupéfiant de Tommy Caldwell, un des meilleurs grimpeurs du monde, qui a choisi l’aventure et le dépassement de soi comme mode de vie…

C’est l’histoire de quatre jeunes grimpeurs partis découvrir les falaises du Kirghizistan. Pris en otage par des rebelles armés, le groupe doit son salut au courage de Tommy Caldwell qui pousse un de leurs ravisseurs du haut d’une falaise… Mourir ou tuer, il a fallu choisir.

C’est l’histoire d’un homme qui se bat pour sauver une histoire d’amour à bout de souffle.

C’est l’histoire d’un grimpeur exceptionnel qui, alors qu’il a perdu accidentellement un doigt, réussit l’ascension de la grande voie la plus extrême du monde après sept années de tentatives infructueuses : le Dawn Wall, dans le Yosemite, près de 1 000 mètres d’un granit raide et lisse. Tommy Caldwell et son comparse Kevin Jogerson livrent un combat titanesque de 19 jours sous les jumelles et téléobjectifs des médias du monde entier. Leur exploit, raconté sous la forme d’un feuilleton en une du New York Times, passionne les Américains au point de détrôner le Super Bowl.

Presque un roman, plus qu’un livre d’aventure, Push ! La vie au bout des mains est une ode à la persévérance. »


png-4

✅ Un récit fou, une invitation à l’aventure ; Des moments réellement saisissants ; Un style de qualité qui rend le récit particulièrement agréable à lire.

⛔️ Les considérations plus personnelles – bien que très importantes – m’ont moins plu. Peut-être suis-je trop pudique, mais cela manquait parfois de discrétion à mon goût.

Une lecture effectué dans le cadre de la Masse-critique de Babelio.


Lire la suite

Undercover : Avoir 20 ans à la CIA, Amaryllis Fox

couv70498356Genre : Mémoires

300 pages

« À vingt et un ans, Amaryllis Fox est recrutée par la CIA. Sa première mission est d’analyser des centaines de communications top-secrètes transmises par des sources du monde entier, et de les synthétiser pour le rapport journalier que fournit l’Agence au Président des États-Unis. Elle est ensuite affectée au centre antiterroriste dédié à l’Irak. À vingt-deux ans, elle intègre, plus tôt que l’âge minimum requis, le célèbre centre d’entraînement des officiers opérationnels de la CIA, « la Ferme », où pendant six mois elle va apprendre à se servir d’un pistolet Glock, à se débarrasser de ses menottes quand elle est enfermée dans un coffre de voiture, à résister à la torture et découvrir les meilleurs moyens de mettre fin à ses jours au cas où elle se retrouverait prisonnière. À la fin de cette formation intensive, elle est envoyée sur le terrain comme agent opérationnel clandestin. En se faisant passer pour une marchande d’art ethnique, elle va infiltrer des réseaux terroristes au fin fond du Moyen-Orient et en Asie.
Undercover retrace le parcours hors-norme d’Amaryllis Fox où se mêlent à parts égales courage héroïsme et une compassion infinie pour le genre humain… Captivant, jubilatoire, intime et brillant. »


png-4

Les + : Un texte très humain, une trajectoire de vie forcément intéressante.

Les – : Certains moments survolés (mais cela paraît logique, non ?).


Lire la suite

Retour à Reims, Didier Eribon

couv17383859

Genre : Mémoires/Sociologie

247 pages

« Après la mort de son père, Didier Eribon retourne à Reims, sa ville natale, et retrouve son milieu d’origine, avec lequel il avait plus ou moins rompu trente ans auparavant. Il décide alors de se plonger dans son passé et de retracer l’histoire de sa famille. Évoquant le monde ouvrier de son enfance, restituant son ascension sociale, il mêle à chaque étape de ce récit intime et bouleversant les éléments d’une réflexion sur les classes, le système scolaire, la fabrication des identités, la sexualité, la politique, le vote, la démocratie…
Réinscrivant ainsi les trajectoires individuelles dans les déterminismes collectifs, Didier Eribon s’interroge sur la multiplicité des formes de la domination et donc de la résistance.
Un grand livre de sociologie et de théorie critique. »


png-4


Lire la suite