La horde du contrevent, Alain Damasio

couv67105072Genre : Science-Fantasy 🇫🇷

703 pages

[Relecture]


« Imaginez une Terre poncée, avec en son centre une bande de cinq mille kilomètres de large et sur ses franges un miroir de glace à peine rayable, inhabité. Imaginez qu’un vent féroce en rince la surface. Que les villages qui s’y sont accrochés, avec leurs maisons en goutte d’eau, les chars à voile qui la strient, les airpailleurs debout en plein flot, tous résistent. Imaginez qu’en Extrême-Aval ait été formé un bloc d’élite d’une vingtaine d’enfants aptes à remonter au cran, rafale en gueules, leur vie durant, le vent jusqu’à sa source, à ce jour jamais atteinte : l’Extrême-Amont. Mon nom est Sov Strochnis, scribe. Mon nom est Caracole le troubadour et Oroshi Melicerte, aéromaître. Je m’appelle aussi Golgoth, traceur de la Horde, Arval l’éclaireur et parfois même Larco lorsque je braconne l’azur à la cage volante. Ensemble, nous formons la Horde du Contrevent. Il en a existé trente-trois en huit siècles, toutes infructueuses. Je vous parle au nom de la trente-quatrième : sans doute l’ultime. »

(Re)Lecture faite dans le cadre du Book-Club mensuel LivrAddict de Juin 2020.


png-5

✅ Un récit choral puissant ; Une plume très classique mais qui me plaît ; La fin.

⛔️ Quelques moments un peu longs ; Des entourloupes stylistiques pas toujours utiles ; Un (gros) poil de sexisme dans le traitement des personnages féminins.


Lire la suite

Marque de foi, Rachel Harrison

51sF9piX87L._SX195_

Genre : Science-Fantasy

416 pages


« Suite à la guerre d’Ophélia VIII, la soeur de bataille Évangéline de l’Ordre de Notre-Dame des Martyrs entreprend une croisade dans les ténèbres par-delà la Grande Faille, en quête de vengeance et de révélations, mais le simple fait de survivre au voyage ne sera jamais que la première mise à l’épreuve de sa foi. »


 

png-4

Les +  : Des personnages ambivalents, une psychologie plus travaillée, le thème du doute dans la foi.

Les – : Des combats répétitifs qui traînent en longueur, des dialogues un peu mécaniques.


Lire la suite

Chroniques de Ténébreuses – Le cycle des légendes (Les premiers temps #2 – La romance de Ténébreuse), Marion Zimmer-Bradley

ténéGenre : Science-fantasy

177 pages

« Un monde perdu, parcouru par des vents fantômes, qui apportent avec eux d’étranges pollens, capables d’allumer le désir et de féconder les ventres : la planète Ténébreuse est la Grande Mère de toutes les Mères Fondatrices et par là même de tous les Ténébrans.  » La Planète aux vents de folie « , qui en raconte les origines, n’est pas seulement une histoire d’astronef naufragé et de courageux colons qui entreprennent de maîtriser la Mère Nature ; ils doivent en éprouver le pouvoir pour sentir qu’ils ne sont pas perdus, qu’ils sont chez eux entre les hautes montagnes où désormais ils habitent.
Leur descendance ne sera plus comme eux ; elle portera en elle les talents donnés par Ténébreuse qu’elle accroîtra de son mieux par la sélection génétique et l’éducation ; partis des ordinateurs, ils réinventeront une culture archaïque où l’esprit n’aura plus besoin des machines pour semer le chaos, rétablir l’ordre et instaurer la liberté pour tous – y compris, bien entendu pour les femmes.
« 


png-5

Les premiers temps #1 : La planète aux vents de folie


Lire la suite

La planète aux vents de folie (Les premiers temps #1 – La romance de Ténébreuse), Marion Zimmer-Bradley

La-planete-aux-vents-de-folie

Genre : Science-fantasy

253 pages

(Relecture)

« Égaré dans l’espace à la suite d’un orage gravitationnel, un astronef s’écrase sur une planète inconnue. Les survivants – des membres de l’équipage, des pionniers que le vaisseau transportait vers une colonie lointaine au fond des étoiles – pourront-ils le réparer et repartir vers leur destination initiale? Ils n’ont d’autre moyen d’y arriver que de reconstituer les machines nécessaires à partir des matériaux locaux, au risque de détruire l’écologie de la planète. Mais voici que se lèvent les vents de folie apportant avec eux des pollens aux mystérieux pouvoirs. Parmi les survivants, certains veulent s’établir sur place, abandonner la civilisation industrielle et s’adapter à cet environnement étrange. Ils doivent apprendre le prix à payer pour que cette étrange planète consente à les accepter dans son sein. »


png-4

Du très bon : Un rythme efficace, un environnement envoutant, des personnages féminins forts.

Des réserves : Des aspects « vieillots » (approche de la sexualité par exemple).


Lire la suite