Les enchantements d’Ambremer (#1 Le Paris des merveilles), Pierre Pevel

29

Genre : Uchronie

432 pages

« Paris, 1909. La tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes se baignent dans la Seine, des farfadets se promènent dans le bois de Vincennes… et une ligne de métro relie la ville à l’OutreMonde, le pays des fées, et à sa capitale Ambremer. Louis Denizart Hippolyte Griffont est mage du Cercle Cyan, un club de gentlemen-magiciens. Chargé d’enquêter sur un trafic d’objets enchantés, il se retrouve impliqué dans une série de meurtres. L’affaire est épineuse et Griffont doit affronter bien des dangers: un puissant sorcier, d’immortelles gargouilles et, par-dessus tout, l’association forcée avec Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien… »


png-4


Lire la suite

Opération Sabines (#1 Monts et merveilles), Nicolas Texier

sab

Genre : Uchronie

368 pages

« Londres, 1937. L’enchanteur Carroll Mac Maël Muad et son domestique Julius Khool, un vieux soldat maure ayant servi dans les légions de la République romaine de Weimar, sont missionnés par le Special Operation Service pour exfiltrer un savant vénitien. Les découvertes de celui-ci intéressent de très près une société secrète composée de poètes, de sorciers et de créatures de l’outre-monde. »


png-4


Lire la suite

Mes vrais enfants, Jo Walton

Mes vrais enfants, Jo Walton

Genre : Uchronie

352 pages

« Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle. »


png-5

Du très bon : Le style de Jo Walton, des idées énormes.

Du moins bon : Un côté trop énumératif.


Lire la suite